Gastro-entérologie - HELICOBACTER PYLORI EN 2014
FMCMise au point
Gastro-entérologieHELICOBACTER PYLORI EN 2014 (1/7)
10.10.2014

La prise en charge de l’infection à Helicobacter pylori a été largement remaniée ces derniers mois : chez qui faut-il maintenant rechercher une infection et par quelles méthodes, et quel est le schéma pour l’éradiquer ?

  • Gastro-entérologie - HELICOBACTER PYLORI EN 2014-1
L’infection à Helicobacter pylori, répandue dans le monde entier, a une prévalence considérable dans les pays en voie de développement (jusqu’à 80-90 % des jeunes adultes) mais reste fréquente en France puisqu’évaluée à 20 % des sujets jeunes et 50 % de la population plus âgée.

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

les autres mises au point

add
FMCMise au point

LA DERMATOLOGIE QUOTIDIENNE EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

ouv

Des visages rouges, aux éruptions bulleuses ou fébriles, en passant par les tumeurs ou les ulcères de jambes, le Forum des Médecins... Commenter

FMCMise au point

Pédo-psychiatrieLE TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ Abonné

.

Les recommandations de la HAS de 2015 constituent une référence dans la prise en charge du trouble déficit de l’attention avec ou sans... 1

FMCMise au point

PédiatrieL'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS Abonné

Pédiatrie - L'ASTHME CHEZ LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS-1

En l'absence de possibilité d'EFR, le diagnostic d'asthme chez le petit enfant repose uniquement sur la clinique et l'évolution des... Commenter

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Assemblée

Les députés disent oui à la prescription par le pharmacien, non au médecin traitant opposable

L'Assemblée poursuit ce vendredi l'examen en séance plénière du projet de loi santé. Plusieurs mesures symboliques ont été prises ces dernières heures. Les députés sont finalement revenus sur une...Commenter

Pr Marie-Christine Boutron–Ruault (IGR) « Il y a plus de morts par cancer du pancréas que par cancer du sein »

Pr Marie-Christine Boutron–Ruault (IGR) - « Il y a plus de morts par cancer du pancréas que par cancer du sein »-0

A l’occasion du congrès français de gastroentérologie (JFHOD) qui se tient en ce moment à Paris-Porte Maillot, le Pr Marie-Christine... Commenter

Papillomavirus : l’ « appel des 50 » pour une vaccination universelle

Vaccin et papillomavirus

Alors que la HAS devrait se prononcer cette année sur l'opportunité d'étendre la vaccination HPV aux garçons, cinquante sociétés savantes,... 3

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir