Face à l'escalade de la violence contre les médecins, l'Ordre veut généraliser un système d'alerte

Face à l'escalade de la violence contre les médecins, l'Ordre veut généraliser un système d'alerte

Stephane Lancelot
| 13.12.2018

Ces dernières semaines, deux généralistes ont été les cibles d'agressions ultra-violentes. À Romainville (Seine-Saint-Denis), un confrère a été passé à tabac et s'est fait voler sa montre par un patient qu'il avait refusé de prendre en consultation. À Marseille (Provence), un médecin a été agressé, séquestré et menacé avec des armes de guerre par des patients toxicomanes, qui l'ont forcé à rédiger des ordonnances pour du Subutex. Face à cette escalade de la violence, l'Ordre veut convaincre le ministère de l'Intérieur de relier des systèmes d'alerte dans les cabinets aux forces de police. Contacté par « Le Généraliste », le Dr Hervé Boissin, coordinateur de l'Observatoire de la sécurité de l'Ordre des médecins, en fait à nouveau la demande.

  • Plaque professionnelle vandalisée

Le Généraliste : Deux médecins ont été victimes de graves agressions physiques à Romainville et à Marseille. Traduisent-elles un accroissement de la violence à l'égard du corps médical ?

Dr Hervé Boissin. Ces agressions sont le reflet d’une société qui est de plus en plus violente. Cela rejaillit aussi dans les cabinets. Vous mentionnez deux récentes agressions mais il y en a eu une autre à Paris, il y a environ un mois. Le confrère a eu le bras cassé et a dû être...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... 1

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir