Bientôt la parité chez les généralistes de moins en moins nombreux, selon l'Ordre

Bientôt la parité chez les généralistes de moins en moins nombreux, selon l'Ordre

Stephane Lancelot
| 04.12.2018
  • Démographie

Les tendances observées ces dernières années se confirment et la situation démographique de la médecine générale continue de se dégrader. Si le nombre total de praticiens inscrits à l’Ordre (296 755) augmente légèrement, la population de généralistes en activité réelle continue, elle, de chuter selon les statistiques de l'Atlas de la démographie médicale en France, publié ce mardi par le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM).

« Nous avons essayé de ramener...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Lentilles

Allergies alimentaires : le danger ne vient pas toujours de là où on l’attend

Information des médecins et des consommateurs à améliorer, allergènes émergents mal balisés, données épidémiologiques insuffisantes, etc. Face à l’évolution des habitudes alimentaires et à l...Commenter

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir