Tous les articles

480 articles

Histoire
27.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1895Alexandre Dumas fils, un sceptique de la médecine

Voici la lettre que nous a adressée Alexandre Dumas fils en réponse à diverses questions que nous avions posées à l’éminent romancier. Elle ne fait que confirmer le scepticisme bien connu de Dumas à...Commenter

Histoire
26.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1904Quand Victor Hugo affirmait être « un grand médecin incompris »

Victor Hugo ne se contentait pas d’être un très grand poète et d’en avoir conscience. Il affirmait aussi qu’il était « un grand médecin incompris ».Sur la question des bains de mer, il...Commenter

Histoire
25.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1904Médecins et Mutualités : un sujet casse-cou !

M. le Dr Toussaint, d’Argenteuil, vient de publier un article où il malmène vigoureusement ses confrères à propos de leurs idées sur les Mutualités. Il croit, d’autre part, améliorer la thèse qu...Commenter

Histoire
24.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1904Les insectes qu’on mange

Dans certains pays nombre d’insectes sont utilisés du point de vue culinaire. C’est ainsi que parmi les coléoptères ; les hannetons, que nos agriculteurs maudissent avec tant de force, se mangent en...Commenter

Histoire
23.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1900Un cas de léthargie prolongée pendant 17 ans : imposture ou non ?

Il y a environ vingt ans, le garde-frein Z… fut victime d'un grave accident de chemin de fer ; il fut blessé à la tête, perdit connaissance et depuis est dans un état de léthargie qui a été constaté...Commenter

Histoire
22.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1917" Viande à soldats ", d'où vient cette expression ?

Il fut un temps où l’on fit grand bruit autour de cette question de la « viande à soldats ». Quelques cas d’empoisonnements collectifs s’étant produits dans certains régiments, on accusa...Commenter

Histoire
21.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1913Un traitement peu ragoûtant, mais efficace, de la blennorragie

Certains savants américains sont, en vérité, d’une originalité quelque peu surprenante. Nous n’en voulons pour preuve que le nouveau traitement de la blennorragie proposé par Charles Duncan dans un...2

Histoire
20.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1913Pourquoi est-on droitier ?

Être droitier est un caractère presque spécial à l’homme puisque cette asymétrie fonctionnelle ne se rencontrerait, en dehors de l’espèce humaine, que chez quelques singes anthropoïdes, l’orang-...1

Histoire
19.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1913Mois de l’année et maladies

Un savant américain, le Dr Arbuthnot, vient d’employer ses loisirs à établir une curieuse statistique sur les rapports existant entre les divers mois de l’année et l’apparition de diverses...Commenter

Histoire
18.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1913Les « Saluadores » et la rage

On désigne, en Andalousie, sous le nom de « Saluador », un homme qui, étant en état de grâce, guérit, avec son secours, la maladie terrible appelée rage ou hydrophobie. On ne s’improvise...Commenter

Histoire
17.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1913Une foire aux cheveux à Limoges

Voici de bien curieux détails sur l’industrie capillaire qui, par bien des points, touche à l’hygiène. Nous les empruntons aux « Archives d’anthropologie criminelle ». La ville de Limoges...1

Histoire
16.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en octobre 1902Des médecins exemptés d’impôt!

Autrefois les médecins, écrit l’historien J.-C. Sabatier dans ses « Recherches historiques sur la Faculté de médecine de Paris », étaient exempts de toute charge par suite des privilèges de...Commenter

Histoire
15.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en octobre 1914Quels privilégiés ces sénateurs!

Les sénateurs se réunissent au Sénat. Comme son étymologie l’indique (du latin, senex, vieillard), le Sénat se compose en majorité de vieillards.Les sénateurs voyagent gratuitement dans les trains...Commenter

Histoire
14.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en octobre 1920Ouvrier de santé, une nouvelle appellation pour le médecin

Au cours de recherches aux Archives nationales, nous avons mis la main sur un document de l’époque révolutionnaire qui est, pourrait-on dire, des plus suggestifs.La Convention, dans le but d’exonérer...Commenter

Histoire
13.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1911Pott, la science et la clientèle

Les plus éminents médecins ont connu la gêne pour s’être montré plus férus de savoir que de savoir-faire. Tel fut, paraît-il, le cas du fameux chirurgien Pott. Un jour, ce dernier rencontre sur les...Commenter

Histoire
11.02.2017

Si « Le Généraliste »  était paru en octobre 1895Bavière, Suède et vérole...

Connaissez-vous l'explication du proverbe « Passer de Bavière en Suède » ? On lit à ce propos dans le « Dictionnaire comique, satirique, critique, burlesque, libre et proverbial » de Leroux (...Commenter

Histoire
10.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1898De quelques morts héroïques, grandioses ou émouvantes de médecins célèbres

Les Goncourt ont fait dans leur « Journal » le récit de la mort si grandiose du Pr Trousseau. Trousseau cherchant lui-même son propre diagnostic et faisant, en quelque sorte, passer un suprême examen...1

Histoire
09.02.2017

Si " Le Généraliste " était paru en 1905Comment doivent s'habiller les tuberculeux

L'action de la lumière, l'action photothérapique n'étant pas contestable chez les phtisiques, on doit conseiller aux tuberculeux le port d'un costume qui permette à la lumière de pénétrer avec le...Commenter

Histoire
08.02.2017

Si " Le Généraliste " était paru en 1904La médecine de campagne et ses injustices

Je n'apprendrai rien à personne en répétant que la médecine pratique à la campagne consiste surtout à faire des kilomètres en voiture ou autrement. Tout le monde sait, d'autre part, que les...Commenter

Histoire
07.02.2017

Si « Le Généraliste » était paru en 1901Un médecin poursuivi pour faux diagnostic, cause d’un mariage rompu

Le directeur d’une société coopérative, M. L…, habitant non loin de Paris, raconte Le Temps, souffrant de la gorge au commencement de l’hiver, fit appeler un médecin qui exerce dans sa commune,...Commenter

Pages

A découvrir