Grippe : le pic est proche, les hôpitaux surchargés, la couverture vaccinale des soignants mise en cause

Roxane Curtet
| 11.01.2017
  • patient pris en charge aux urgences

D’après les dernières données de Santé publique France, le pic de l’épidémie est en passe d’être franchi. Selon le Pr François Bourdillon, directeur général de l'agence, il devrait être atteint la semaine prochaine au niveau national, et « serait probablement déjà atteint dans certaines régions mais on ne pourra le vérifier qu’avec un recul de 15 jours ». Le nombre de cas enregistrés sur l’ensemble du territoire demeure très important avec un taux d’incidence de 395...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
Michel B Médecin ou Interne 12.01.2017 à 18h23

« Parlons chiffres:https://30ansplustard.wordpress.com/2017/01/11/pourquoi-les-chiffres-de-mortalite-grippale-sont-incomprehensibles/ »

Répondre
 
Michel B Médecin ou Interne 12.01.2017 à 18h09

« Le seul hic à tous vos commentaires pleins de bonnes intentions et de croyances tenaces, c'est qu'il n'existe pas, depuis plus de trente ans, une seule étude véritablement scientifique qui prouve l' Lire la suite

Répondre
 
JEAN LOUIS I Médecin ou Interne 13.01.2017 à 06h57

Stupide : c'est le seul vaccin "altruiste" sans aucune contre-indication , enrayant l'épidémie à partir d'un taux de couverture de 75 % : tous égoïstes ?

Répondre
 
JEAN MARC M Médecin ou Interne 12.01.2017 à 12h38

« les EHPAD ne sont pas des lieux clos: il y a aussi des personnes venant visiter leurs proches
un peu facile de taper sur la tête des professionnels , sans aucun preuve !!! attention à la manipulat Lire la suite

Répondre
 
FLORIAN B Autre Professionnel Santé 12.01.2017 à 10h44

A quand les médecins (hospitaliers, généralistes et de santé au travail) et autres professionnels demanderont d'une seule voie la vaccination obligatoire - avec contrôle - de l'ensemble des Lire la suite

Répondre
 
Helene S Médecin ou Interne 11.01.2017 à 21h20

« Bien d'accord honte à tous ces soignants au contact des plus faibles et qui ne se vaccinent pas. »

Répondre
 
FLORIAN B Autre Professionnel Santé 12.01.2017 à 10h49

Que dire aux MG qui jugent non utile aux paramédicaux de se vacciner ?
Depuis plus de 15 ans que je suis dans dans le domaine aucun de mes MG, aucun médecin du travail, ne m'a proposer la Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Grippe : Santé Publique France confirme la surmortalité de ces dernières semaines

Incidence de 409 consultations pour 100.000 habitants, contre 395 la semaine précédente : le pic n'est pas encore atteint selon le réseau Sentinelles, mais on s'en rapproche... "En cinq semaines d...1

Contraception d’urgence : le lévonorgestrel concurrencé par les inducteurs enzymatiques

norlevo

L’ANSM alerte les professionnels de santé sur le risque d’interactions entre le lévonorgestrel contenu dans certaines spécialités indiquées... Commenter

Démission collective d'urgentistes à l'hôpital de Dreux

.

Ils protestent contre leurs conditions de travail. Pour le faire savoir, 11 des 15 médecins urgentistes du centre hospitalier... 1

Oncologie digestiveLE CANCER DU PANCREAS Abonné

Oncologie digestive - LE CANCER DU PANCREAS-1

Avec une incidence qui augmente régulièrement et une forte agressivité marquée par une survie à 5 ans de seulement 5 %, le cancer du... Commenter

PédiatrieOMA : 5 ou 10 jours d’antibiothérapie ? Abonné

oma

Alors que la tendance est à la baisse de durée des antibiothérapies, cette étude prouve que l'otite moyenne aiguë de l'enfant âgé de 6 mois... Commenter

A découvrir